Sélectionner une page

Le Gang de la Wool a été fondé par Justine Falzone dite Kat’sEye, photographe et artiste textile.
Au départ simple collectif d’artistes de différents domaines toutes amoureuses du tricot, il est devenu une association avignonnaise en juin 2015, spécialisée dans le yarnbombing, c’est à dire le tricot urbain, et l’art textile en général. L’association compte une dizaine de membres fixes qui travaillent sur les installations, et une trentaine de personnes à travers la France répondent aux appels à participation sur internet que l’association lance à peu près 2 fois par an depuis 2012, pour ouvrir à tous certaines de ses installations urbaines.Le Gang de la Wool affectionne particulièrement les «installations collectives» où n’importe qui ne faisant pas partie de l’association peut participer.

Avec les Misstinguettes,  il sera au cœur du dispositif Altera Rosa 2016.

 

INTERVIEW

Quelle animation proposez-vous dans le cadre d’Alterarosa ?
« Pour le magnifique événement qu’est Altera Rosa, nous sommes ravies de pouvoir « yarnbomber » lecentre ville d’Avignon ! En effet nous allons recouvrir de tricot le mobilier urbain qui se trouvera sur le parcours qui traversera la ville.
C’est une installation ouverte à tous ! Pendant tout l’événement, nous serons présentes au Palais des Papes pour animer un atelier où l’on pourra apprendre à faire une rose au crochet ou tout simplement apprendre à tricoter ».

Combien de roses en crochet réaliserez-vous ? Où seront-elles exposées ?
« Difficile de répondre sur le  nombre mais sans doute plusieurs milliers. Nous avons vraiment grand plaisir à proposer une exposition au sein même du Palais des Papes. Elle sera composée de deux œuvres. La première, sous la direction de l’artiste So, plongera le spectateur dans une jungle de milliers de roses, crochetées par les membres de l’association et plusieurs tricoteuses à travers la France ayant répondu à notre appel à participation, dès l’entrée dans le Palais. La seconde, un duo avec les artistes Kat’sEye et Raoul, présentera ce qu’on affectionne particulièrement chez le Gang : l’Extreme Knitting, soit le tricot extrême, avec une sculpture composée de trois grandes roses en tissus, tricotées avec un crochet « géant », dans le cloître ».

 

INFOS

http://katseyefr.wix.com/justinevfalzone#!untitled/c55p/561031be0cf2a7bb74c50b86

 

(source :  Avignon Actu  – mars 2016)